Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un tueur silencieux dans nos cuisines

De nos jours, l’usage des bouillons en cubes est devenu un véritable phénomène. Cette tendance s’est répandue essentiellement dans le monde arabe et en Afrique. Faisant fi des risques liés à la consommation de ce type de produits, confirmés par d’innombrables études scientifiques, les gens continuent de les utiliser sans modération. Pour mieux comprendre pourquoi il faut arrêter de les consommer, nous allons, dans cet article, parler de ce que contiennent les cubes MAGGI et les risques potentiels liés à leur utilisation.

Que contient un bouillon en cube MAGGI ?

Les substances présentes dans les cubes MAGGI sont appelées des « exhausteurs de goût ». Le composant chimique qui entre dans la constitution de la majorité des additifs alimentaires comme les exhausteurs de goût est le Glutamate ou GMS (E. 621). Il s’agit d’une poudre blanche qui ressemble au sucre et dont la propriété est d’accentuer le goût des aliments auxquels elle est rajoutée. Il se trouve aujourd’hui que c’est l’une des substances les plus pointées du doigt au même titre que les sulfites.

Le glutamate est obtenu par la fermentation de la canne à sucre ou de la mélasse et du sucre. Historiquement, l’acide glutamique fût utilisé la première fois pour renforcer le goût des soupes au Japon. La substance chimique est également présente à l’état naturel sous forme de « protéines hydrolysées » et utilisée comme épice dans une variété de produits alimentaires.

Quels sont les risques pour la santé des bouillons en cube MAGGI ?

L’utilisation des cubes Maggi dans nos repas quotidiens représente aujourd’hui un réel risque de santé publique. La concentration du glutamate monosodique qui constitue la base des arômes Maggi dépasse largement la quantité recommandée. Des recherches ont en effet révélé que la teneur en sodium du glutamate monosodique y est très élevée. Il est formellement déconseillé de dépasser 6 g de sodium dans l’alimentation quotidienne d’un individu normal. A titre de comparaison, un cube MAGGI contient 10 à 15 g de cette substance.

Ces bouillons en cubes sont à l’origine d’une longue liste de maladies. Les pathologies les plus connues sont les maladies cardiovasculaires, l’hypertension artérielle, l’obésité et le diabète. Il existe aussi d’autres maladies qu’on peut contracter suite à une consommation excessive des cubes Maggi, par exemple : les troubles sexuels chez l’homme, les troubles uro-génitaux, les troubles du comportement chez l’enfant, le gonflement de la prostate, la gastrite, la maladie de Parkinson, etc.

Si les bouillons en cubes Maggi sont dangereux c’est principalement à cause de leur teneur en sel. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la consommation excessive de sel est l’une des principales causes des maladies non transmissibles, notamment certains types de cancers, les maladies cardio-vasculaires, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et l’hypertension.

Ce qui peut augmenter ces risques est la présence d’allergènes majeurs dans le cube Maggi, comme le blé, le soja, le lait, les œufs, la moutarde et le gluten.

En dépit des dangers associés à l’utilisation de ces cubes, leur vente continue sans aucune intervention des pouvoirs publics. Cette situation anormale peut être expliquée par la puissance des lobbys des industries alimentaires, qui essayent par tous les moyens de préserver leurs intérêts sans tenir compte du risque majeur qu’encourent les consommateurs.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article